Principes pour le déplacement sécuritaire des bénéficiaires : Pourquoi est-ce difficile de les appliquer ?

Voici un article qui porte à réflexion. C’est par ici !

(…) Les préposés qui travaillent dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) réalisent maintes activités d’assistance auprès des résidents en perte d’autonomie, tant physiquement que cognitivement, le tout sous la supervision des infirmières et des chefs d’unité de vie. On considère comme difficile le métier de ces préposés, qui consiste entre autres à assister les résidents, à les transférer d’un endroit à un autre et à leur donner des bains. En 2012, environ le tiers des lésions professionnelles déclarées dans ce secteur étaient associées à des personnes qui font ce type de travail.

Les résultats confirment les hypothèses des chercheurs. « Nous constatons que l’organisation générale du travail est incompatible avec l’application en bonne et due forme du PDSB par les préposés », conclut François Aubry.

PS Visitez http://pdsbquebec.com/ pour en apprendre davantage sur notre formation en PDSB.

Bonne lecture !